Un endroit appelé Costa Rica

Resultado de imagen de lugares imperdibles de costa rica

Encadré par la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, se trouve un pays riche en biodiversité avec une économie florissante, politiquement stable et très multiculturel.

C’était la première nation du monde à abolir constitutionnellement l’armée et il est l’un des seuls pays qui produit toute son électricité à partir de ressources d’énergie renouvelable (surtout énergie hydraulique, mais aussi énergie géothermique, éolique et solaire).

Ils ne sont que cinq millions d’habitants, sa capitale s’appelle San Jose, sa langue officielle l’espagnol et sa monnaie « le colon ».

C’est le pays « pura vida » (expression nationale qui dénote bien-être), une nation indépendante depuis 1821, avec des majestueux volcans actifs et quelques-unes des plus belles plages du monde, beaucoup de petites villes côtières de population métisse et accueillante sur la côte ouest, joyeux descendants des africains dans les Caraïbes et quatre villes très proches les unes des autres au milieu du territoire, où la plupart de l’activité économique a lieu et la multiethnicité est démontrée à travers de nombreuses communautés asiatiques, juives, italiennes, latino-américaines, et bien sûr, une majorité d’ascendance espagnole.

Les « ticos », comme sont connus ses chaleureux habitants, nous invitent à connaître ce petit morceau de ciel, et voilà, il faut y aller.

Voici une liste des endroits à visiter au Costa Rica:

12. LE VOLCAN POÁS

Situé à 37 km au nord-ouest de la capitale San José, ce volcan culmine à 2 708 m d’altitude. Il connaît actuellement une activité moyenne (fumerolles, éruptions phréatiques) et son cratère principal héberge aujourd’hui un lac acide.

Imagen relacionada

Resultado de imagen de cráter del volcán poás fotos

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

11. CORCOVADO

Le parc national de Corcovado est situé sur la péninsule d’Osa, dans le sud-ouest du Costa Rica. Cette réserve naturelle est l’une des plus importante du pays. Le National Geographic a qualifié le parc de l’endroit le plus intense biologiquement de la terre.

Avec une grande variété de mammifères, d’oiseaux et d’animaux marins il est sans aucun doute un lieu incontournable à visiter.

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

10. RÍO CELESTE

Situé dans le magnifique parc national du volcan Tenorio, Rio Celeste est une belle rivière qui se distingue par sa couleur bleue caractéristique profonde due à une réaction chimique entre le carbonate de calcium et de soufre, et sa capacité à projeter calme et la sérénité aux visiteurs. Il est sans doute l’un des endroits les plus beaux du Costa Rica, où ce que vous pouvez faire un bon bain dans une piscine thermale formée le long du cours de ce fleuve magnifique, entouré par une nature préservée.

Resultado de imagen de río celeste costa rica

Resultado de imagen de río celeste costa rica

Resultado de imagen de río celeste costa rica

Resultado de imagen de río celeste costa rica

Resultado de imagen de celeste river costa rica

9. PARC NATIONAL BRAULIO CARRILLO

Le nom l’a été donné en hommage à l’ancien Président du Costa Rica, Braulio Carrillo Colina. Situé à 20 kilomètres de San José, on y accède par la route 32 et le tunnel routier Zurqui, le seul du pays. Il s’étend sur 45 899 ha.

Étant sous les Tropiques et recevant 4 500 mm de pluie chaque année, cet écosystème a permis le développement d’une jungle d’altitude exceptionnellement riche où l’on trouve également des centaines de cascades et même un volcan éteint.

Imagen relacionada

Resultado de imagen de parque nacional braulio carrillo costa rica

Imagen relacionada

8. PARC NATIONAL MARINE BALLENA

Il se situe dans la Province de Puntarenas, sur la côte pacifique du pays. Ce Parc national a une superficie de 110 hectares terrestres et 5375 hectares maritimes.

Le parc est connu pour recevoir la visite des Baleine à bosse au cours de leurs migrations pour la reproduction depuis les mers froides de l’hémisphère nord vers le Costa Rica entre décembre et avril et vice versa, depuis les mers froides de l’hémisphère sud vers le Costa Rica de juillet à novembre.

La majeure partie du parc se situe donc dans le domaine maritime, mais son aire protégée contient une série de belles plages, comme : Playa Ballena, Playa Bahía Uvita et Playa Piñuelas.

L’attraction terrestre la plus courue est le Tombolo, constitué entre la côte et un ilot rocheux recouvert en grande partie à marée haute, mais qui s’avère un bon endroit pour le snorkelling à marée basse. Les rochers donnant la limpidité nécessaire pour l’observation des poissons.

Resultado de imagen de parque marino ballena

Resultado de imagen de parque marino ballena

Resultado de imagen de parque marino ballena

Resultado de imagen de parque marino ballena

Imagen relacionada

7. CERRO CHIRRIPÓ

Le Cerro Chirripó ou Chirripó Grande est le point culminant du Costa Rica, à 3 820 m d’altitude.

Il fait partie de la cordillère de Talamanca, et appartient plus précisément au páramo de cette chaîne de montagnes. Cet étage, qui commence vers les 3 000 m, est marqué par un microclimat andin qui détermine une faune et une flore adaptées, en partie apparentées à celles des Andes.

Non loin du Cerro Chirripó se dressent les Crestones, remparts rocheux faits de brèches volcaniques (dépôts soudés de matériaux peu homogènes), témoins d’une très ancienne activité volcanique qui précéda l’orogenèse de la cordillère.

Les environs du Cerro Chirripó portent également les traces d’une glaciation, dont la date est estimée à 25 000 ans BP : surfaces rocheuses polies et striées par le passage des glaciers, lacs et cuvettes de surcreusement, dépôts morainiques.

Resultado de imagen de cerro chirripó costa rica

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Resultado de imagen de los crestones chirripo costa rica

Resultado de imagen de cerro chirripó costa rica

6. MANUEL ANTONIO

Il se situe sur la côte pacifique du Costa Rica, dans la province de Puntarenas. Manuel-Antonio a été sélectionné par la revue Forbes en 2011 parmi les 12 parcs les plus beaux du monde.

Le parc est situé à 157 kilomètres au sud de la ville de San José et a 7 kilomètres au sud de la ville de Quepos, entre Damas et Matapalo. Il a été créé le 15 novembre 1972 et a une superficie de 1 983 hectares pour la partie terrestre et de 55 000 hectares pour la partie marine, dédié à la conservation, l’étude et le tourisme écologique orienté vers l’éducation environnementale.

Imagen relacionada

Resultado de imagen de manuel antonio national park

Imagen relacionada

Resultado de imagen de manuel antonio costa rica

Resultado de imagen de manuel antonio national park

5. RINCÓN DE LA VIEJA

Ricon de la Vieja est tout simplement l’un des plus beaux parcs du Costa Rica. Il plaira autant aux amateurs de nature et d’écotourisme, qu’aux adeptes de randonnée pédestre ou équestre.

Avec une superficie de 14 084 hectares, ce parc fut crée en 1973 essentiellement pour sauvegarder les multiples sources d’eau chaudes qui animent une partie de la région et contribuent au développement d’une flore et une faune endémique. On y recense ainsi le singe-araignée, des oiseaux-mouches, des toucans, des iguanes et parfois des jaguars, des pumas ou encore des tapirs.

Une des attraction du parc Rincon de la Veja est son volcan du même nom. La croyance locale évoque que, dans le volcan, vivait un être fantastique appelé “Dabaiba”. Les indigènes locaux procédaient régulièrement à des cérémonies d’offrandes, pour éviter sa colère. La dernière éruption du Volcan Rincon de la Veja a eu lieu en 2012.

 

Resultado de imagen de volcán rincon de la vieja

Imagen relacionada

Resultado de imagen de parque nacional rincon de la vieja costa rica

Resultado de imagen de parque nacional rincon de la vieja costa rica

4. TORTUGUERO

La réserve de Tortuguero, compte une riche biodiversité grâce à sa forêt humide et son climat tropical où il tombe annuellement près de 6300 mm de d’averses. Le nom de Tortuguero provient du nom espagnol “tortuga” qui veut dire “l’endroit où viennent les tortues”, car les plages de Tortuguero sont le haut lieu de ponte d’oeufs des tortues de mer.

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Resultado de imagen de tortuguero costa rica

Resultado de imagen de tortuguero costa rica

Resultado de imagen de tortuguero costa rica

Resultado de imagen de GUACAMAYAS COSTA RICA

3. MONTEVERDE

La réserve de Monteverde est le véritable royaume de la biodiversité, de l’eau et de la verdure. C’est le cadre parfait pour des activités d’aventure : Vous y trouverez une grande diversité de faune et de flore dont la plus part des espèces sont endémiques à cette région. Les différents sentiers de randonnée et autres balades sur des points suspendus vous permettront d’observer la végétation environnante.

Bien que la région soit habitée depuis plus de 2 000 ans, la localité appelé aujourd’hui Monteverde a été fondé par des quakers (mouvement religieux originaire d’Angleterre connue plus communément comme la Société religieuse des Amis). C’est pour son climat frais, et la constitution « non-violente » du Costa Rica, que ces colons modernes arrivèrent des Etats-Unis en 1950.

Grâce à sa forêt tropicale, le Monteverde est mondialement connu pour ses efforts en matière de préservation de la biodiversité. Il héberge notamment le quetzal, le fameux oiseau mythique des Mayas. C’est aussi la première destination d’écotourisme d’Amérique centrale.

Resultado de imagen de monteverde costa rica

Resultado de imagen de monteverde costa rica flora y fauna

Resultado de imagen de monteverde costa rica flora y fauna

Resultado de imagen de monteverde costa rica canopy

Resultado de imagen de monteverde costa rica canopy

Imagen relacionada

Imagen relacionada

2. LE VOLCÁN ARENAL

Créé en 1995, ce haut lieu de végétation palpitante et son imposant volcan vous offriront un parcours magique agrémenté de sources d’eau chaudes, dans lesquelles vous pourrez vous détendre.

Niché dans le parc, le volcan d’Arenal est l’un des plus jeune volcan du Costa Rica, sa première éruption ayant eu lieu il y a « seulement » 7 000 ans. Avec un cône presque parfait, ce colosse de plus de 1630 m pourra vous conter de nombreuses histoires dont la plus connu est peut être celle de son réveil en 1968… Considéré comme un volcan éteint jusqu’à ladite date, l’éruption du volcan Arenal détruisit les villages de Pueblo Nuevo et de Tabacon. Il tua alors près de 90 personnes. Cette épisode apocalyptique, que de nombreux indigènes considèrent comme le réveil du “Dieu du Feu”, donna à ce volcan un caractère particulier entre crainte et fascination.

Avec plus de 12 000 hectares, le parc d’Arenal abrite également une faune et une flore d’une grande richesse. Les ornithologues apprécient particulièrement ce parc car il accueil environ 50% des espèces d’oiseau du pays. On peut voir les perroquets, les colibris ou encore les fameux quetzals. Les paresseux, singes capucin et les jaguars, espèces en voie de disparition, ont trouvé refuge dans ce parc.

Resultado de imagen de volcán arenal costa rica

Resultado de imagen de volcán arenal costa rica

Resultado de imagen de volcán arenal costa rica

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Imagen relacionada

Resultado de imagen de parque volcan arenal flora y fauna

1. L’ÎLE COCOS (Isla del Coco)

C’est une île costaricienne située à 550 kilomètres au sud-ouest de la côte occidentale du pays dans l’océan Pacifique. Elle est rattachée à la province de Puntarenas. L’île est connue pour avoir accueilli les pirates qui y cachaient les trésors pillés aux Espagnols, ce qui lui a valu le surnom d’« île aux Trésors ».

Depuis 1997, elle fait partie du Patrimoine mondial de l’humanité et est un parc national protégé du Costa Rica. L’île Cocos abrite une faune et une flore sous-marine exceptionnelles ainsi qu’une forêt tropicale humide, seule île du Pacifique tropical oriental à en posséder une.

Parmi les nombreuses activités qu’elle offre, les touristes peuvent visiter les forêts enchanteresses d’arbres géants et mousse-drapés, de Broméliacées, de fougères en arbre, de palmiers et de vignes sauvages. Néanmoins, ces visites sont très minutieusement contrôlées par l’État costaricien et l’île ne peut être entièrement visitée car un tiers du territoire est interdit d’accès au public. Par ailleurs, celle-ci se trouve être le laboratoire idéal pour l’étude des processus biologiques grâce à la myriade d’interactions entre l’île et l’écosystème marin environnant.

On compte au moins 60 espèces d’animaux endémiques à l’île ; la plupart sont en danger. Parmi ces animaux, des milliers d’oiseaux marins peuvent être aperçus en longeant un sentier qui traverse l’île. On compte principalement 4 espèces : des sternes fuligineuses et des sternes blanches ainsi que deux espèces de noddis. Parmi la faune marine évoluant dans l’espace protégée de l’île jusqu’à 15 km des côtes, on trouve dauphins, fausses orques et baleines.

Resultado de imagen de isla del coco costa rica hd

Resultado de imagen de isla del coco costa rica

Resultado de imagen de isla del coco costa rica

Resultado de imagen de mejores fotos de la isla del coco

Resultado de imagen de isla del coco costa rica

Resultado de imagen de mejores fotos de la isla del coco

Resultado de imagen de mejores fotos de la isla del coco

LES PLAGES

Une mention spéciale méritent les plages à voir au Costa Rica, soit sur la côte Pacifique ou la côte Caraïbes. Chaque plages au Costa Rica est unique, les paysages changent de baie en baie et parfois le changement est radicale. Des plages désertiques au sable noir volcanique à la plage de sable blanc bordé de cocotiers ou de Guanacaste, célèbres arbres du Costa Rica, il y en a pour tous les goûts.

Imagen relacionada
Tamarindo, Guanacaste (Pacifique Nord)

Resultado de imagen de playa flamingo costa rica

Resultado de imagen de playa flamingo costa rica
Playa Flamingo, Guanacaste (Pacifique Nord).

Imagen relacionada

Resultado de imagen de playa conchal costa rica
Playa Conchal, Guanacaste (Pacifique Nord).

Resultado de imagen de playa grande costa rica

Resultado de imagen de playa sámara costa rica
Playa Sámara, Guanacaste (Pacifique Nord).
Imagen relacionada
Playa Carrillo, Guanacaste (Pacifique Nord).

Resultado de imagen de playa santa teresa puntarenas

Resultado de imagen de playa santa teresa puntarenas

Resultado de imagen de playa santa teresa puntarenas
Playa Santa Teresa, Puntarenas (Pacifique Nord)

Resultado de imagen de malpaís costa rica

Imagen relacionada

Resultado de imagen de malpaís costa rica
Malpaís, Puntarenas (Pacifique Nord).
Resultado de imagen de playa hermosa puntarenas
Playa Hermosa, Puntarenas (Pacifique Central)

Imagen relacionada

Resultado de imagen de playa dominical puntarenas
Playa Dominical, Puntarenas (Pacifique Sud)

Resultado de imagen de puerto viejo costa rica

Resultado de imagen de puerto viejo costa rica surf

Imagen relacionada
Puerto Viejo, Limón (Côte Caraïbe)

Resultado de imagen de puerto viejo costa rica surf

Imagen relacionada
Playa Manzanillo, Limón (Côte Caraïbe)

Resultado de imagen de caribe costarricense

Imagen relacionada
Caraïbes au Costa Rica

… et voilá, c’est le Costa Rica, un petit paradis dans l’Amérique Central.

 

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s